En attendant l’arrivée du printemps

 

En cette saison, qui n’en est pas une, attention à vos plantes et travaux que l’on voudrait réaliser dans la précipitation. Cette époque fort humide est toujours propice aux travaux de fond.

 

  • Dans vos massifs : les apports de matière organique sont toujours d’actualité (tant au dessus du sol avec incorporation, qu’au dessus du paillage de vos plantes avec une méthode enfouissement différente).

 

  • La taille de restructuration de vos haies de caducs et résineux sont encore possible.

 

  • Les plantations de végétaux en mottes et conteneurs à feuillages caducs et persistants également.

 

  • La taille de vos rosiers et de vos arbres fruitiers à pépins devra attendre la mi-mars

 

  • La scarification de la pelouse est encore trop tôt. Cela dit, vous pouvez anticiper ce travail en épandant  de la cyanamide calcique pour détruire les mousses et lichens présents en nombre cette année sans acidifier votre sol.

 

  • Notez que les semis et tontes de pelouses sont beaucoup trop précoces !

 

 

Vous l’aurez compris, cette anomalie climatique saisonnière offre malgré tout quelques opportunités, c’est encore à cette saison que beaucoup de choses se jouent au jardin pour le printemps et l’été prochain mais…prudence tout de même !